Aller à : navigation, rechercher

Pompe à vide : Révision et nettoyage


Voici un résume de comment faire taire la pompe a vide d’un T4. Il s'agit ici d'une pompe Pierburg n°075.145.100 montée sur moteur AAB 2,4l D jusqu'au N° de moteur 272502.

Quel matériel est nécessaire ?

  • un étau
  • une clé ou embout torx 25 et 27
  • une clé à tube de 27
  • une clé à oeil de 13
  • papier abrasif à l'eau de 600
  • des chiffons
  • une surface propre
  • temps + ou - une heure

Comment s'y prend-on ?

La méthode est aussi valable pour les pompes montées après ce n°. Elle est décrite dans T4 wiki allemand.

Démontage et remontage de la pompe

Pour plus de facilité, courber légèrement une clé à œil de 13, desserrer les 2 écrous sans les ôter. Attention, de l'huile s'écoule, c'est normal.

Faire tourner l'arbre à came "sens contraire d'une horloge", soit à l'aide du boulon de poulie de vilebrequin, soit en tournant une roue vitesse enclenchée, jusqu'à ce que le poussoir et la pompe soient libres de toute pression (elle doit bouger à la main).

Si vous déposez le couvre culasse, la came contre laquelle vient buter le poussoir est dans sa position de levée la plus faible. Déposer et reposer la pompe dans cette position

Nettoyage de la pompe

Nettoyer l'extérieur de la pompe avec un dégraissant.

Placer prudemment la pompe dans un étau (seul le joint placé entre la pompe et la culasse + le poussoir sont vendus en pièces détachées).

Déposer les 6 vis du couvercle, ôter le couvercle. Bien observer ou prendre photo de la position et du sens de montage des soupapes.

Enlever prudemment le joint du couvercle, les soupapes et leurs joints. Laisser l'huile s'écouler (vous pouvez aussi actionner le piston pour évacuer le restant d'huile qui se trouve entre le piston et son alésage).

Nettoyer soigneusement l'ensemble avec un dégraissant. Reposer le joint du couvercle et les soupapes et leur joint conformément à la photo, refermer la pompe.

Attention ce n'est pas facile, les soupapes ont tendance à sortir de leur logement : pour éviter cela, mettre la pompe verticalement dans une main ainsi que le couvercle dans l'autre main. Approcher les deux parties et fermer.

Replacer l'ensemble dans l’étau, remettre les vis du couvercle en place. Vérifier l'état du poussoir, le nettoyer légèrement si nécessaire avec un papier abrasif à l'eau de 600. Nettoyer le trou de forage dans la culasse (passage du poussoir) avec un chiffon propre.

Avant de remonter l'ensemble, je vous conseille de déposer le couvre culasse afin de vérifier l'état de la came sur laquelle vient buter le poussoir, il arrive qu'elle soit endommagée (usure). En profiter pour changer le joint de carter , les cônes et rondelles d'étanchéité si nécessaire.

Remettre le poussoir dans son logement en le maintenant. Attention il y a un sens de montage : les pastilles de chaque extrémité sont différentes (la plus grande côté arbre a came).

Vérifier la présence du joint entre la pompe et la culasse, fixer la pompe à vide. Pour vérifier son bon fonctionnement, mettre le moteur en marche avant de raccorder le tuyau de dépression, mettre son doigt sur l'orifice de la pompe, cela doit aspirer.

Vérifier qu'il n'y a pas d'huile dans le tuyau de dépression, le remettre en place et faire un essai de freinage. Si vous n'entendez plus le clac clac, c'est gagné !

Dans mon cas c'était bien l'huile qui s'était introduite dans la pompe au fil du temps et de l'usure qui était responsable de ce bruit bien connu des propriétaires de T4.

Elle s'est tue pour combien de temps? Je pense que cela est fonction de l'usure de la pompe à vide.

3000 kms parcourus depuis lors, pas de bruit et c'est bien agréable surtout au ralenti.

Ouf!! L’explication est longue mais je tenais à être précis s'agissant du système de freinage.