Blocage de différentiel électronique

Principe


Sur les T4 équipés du freinage ABS, le calculateur inclut généralement l’option EDL, pour Electronic Differential Lock. En cas de patinage à très basse vitesse, lorsqu’une des deux roues motrices reste immobile, le calculateur freine celle qui « tourne dans le vide » pour répartir le couple sur les deux roues avant. Ça ne remplace pas un vrai blocage de différentiel, mais ça peut faire la différence dans les petits chemins boueux...

Pour savoir si le T4 que vous convoitez possède cette option, voir l'étiquette options placée généralement sous la boîte à fusibles.

1AH : EDL seul (rare !)
1AD : ABS+EDL
1AJ : ABS+ASR+EDL

Cas du Syncro


Le premier effet positif de l'EDL est qu'en cas de patinage de la roue avant gauche, le mouvement est tout de même transféré aux roues arrière, là où un T4 sans ABS resterait immobilisé. Voir Talon d'achille du Syncro.

Le deuxième effet positif est que puisque l'ABS agit sur les roues avant et arrière, l'EDL gère aussi le train arrière. La motricité est fortement améliorée sur les 4 roues !

Noter que l'EDL doit détecter un patinage avant d'entrer en fonction, ce qui signifie que la roue concernée est déjà embourbée, et donc la sortie de l'ornière plus difficile que si le blocage manuel du train arrière est enclenché préventivement... Ces 2 options ont leur utilité !



NB : Dans la documentation allemande EDL se dit EDS (Elektronische DifferenzialSperre) :wink:
Cette page a été vue 103 fois
Note à l'attention des visiteurs,

Le wiki est un travail de compilation d'expériences des membres du forum t4zone.info . Par conséquent nous incitons vivement nos visiteurs à ne pas simplement copier le contenu pour le publier sur d'autres forums ou réseaux sociaux. Proposer un lien, c'est facile et gratifiant pour les auteurs des tutoriels ainsi que pour les personnes qui maintiennent le wiki en ligne.

Le contenu est diffusé dans un esprit de partage et d'entraide. C'est un travail qui est entrepris depuis plusieurs années et les pages sont sujettes à modifications.

L’oeuvre est diffusée avec une licence de paternité et doit être rediffusée sous les mêmes termes en citant sa source.