Embrayage, transmission et plus : maintenance générale sur 1.9 TD de 1995

Crédits et remerciements à Bill2

Salut la Zone,

Diagnostic



Cela fait un moment que je glane des infos concernant le remplacement de l’embrayage de mon T4 1.9 TD de 95 qui arrive à c’est 280 000 bornes.
Symptôme : il broute sur les petits rapports, et en charge fait un bruit de casserole jusqu’à 1500 rpm, je pensai à une vibration de la ligne d’échappement, se serai les ressorts du disque d’embrayage qui chantent.
Je vais en profiter pour remplacer :
- Les freins disques et plaquettes
- Les 4 soufflets de transmission
- Les silentblocs de triangles inférieurs
- Le disque, la butée, et le récepteur d’embrayage, ainsi que les différents joints.
- Et surement des pièces de la tringlerie de BV

Pour cette maintenance, je décide de démonter avant de commander les pièces.

C'est parti.


Je desserre la vis 6 pans en 27 de l’arbre de roue, avec ma clé choc nouvellement acquise c’est que du bonheur :top: , je mets en place le dispositif d’appuie 3250, et cale le cam haut sur ces chandelles.




Dépose des plaquettes et de l’étrier que j’attache sous l’aile.




Ce méplat sur le pivot d’étrier est d’origine ou c’est l’usure :think ?


Dépose du disque de frein avec les outils qui vont bien.




Je pense que je vais en ch#@r pour déposer les 3 vis de 10 qui fixe le déflecteur de frein, on verra plus tard.


Je stressais sur la dépose des vis XZN de 12 qui fixe le flasque côté BV, et non, cela c’est fait sans souci, je l’ai desserre dans un premier temps.




Dépose des 2 vis de la rotule inférieure.


Puis la vis de fixation inferieure de l’amortisseur avec la biellette d’appui et la barre stab.





La RTA conseille de comprimer l’amortisseur, j’ai fait le choix de le déposer.





Je dépose les 6 vis XZN et désaccouple l’arbre de roue du flasque de BV puis du moyeu côté roue.









La graisse du joint homocinétique est pâteuse comme si elle avait était brûlée.





Pour l'instant tout se déroule bien, pourvue que ça dure, :sante la binouze est bien méritée.
Citation :

MonsieurB a écrit :
J'ai regardé à propos des kits renforcé.....et bien c'est plutôt onéreux :|


Il est vrai que c’est intéressant, leurs caractéristiques pourraient apporter un + à mon T4 bien lourd, étant donné le nombre de pièce que je vais remplacer, le budget va être conséquent !!! À voir.


Aujourd’hui j’ai pris le temps de me confectionner un support pour la BV, que je fixerai sur un cric roulant pour me faciliter la tâche, idée récupéré de CHRIStophezed74 :hang: http://www.t4zone.info/forum/viewtopic.php?p=1096918#p1096918
Je me rends compte que ça va pas être facile on verra bien ?
J’ai profité des points de fixation sous la BV pour réaliser mon support, tout en récupe :mrgreen: .







Maintenant il faut que je l’adapte sur un cric roulant, je vais l’emprunter à un pote, j’ai déjà investi dans une traverse de support moteur.


:hang:

Aujourd’hui dépose disque, étrier, amortisseur, transmission côté droit, tous déposé en moins d’une heure 8) .



Par contre, pour déposer le triangle inférieur, cela s’annonce mal, je savais déjà que le réglage de la chasse n’avais pas pu être faite car la vis de réglage été grippée.
Vue l’état du bout de filetage, ils ont dû taper comme des sourds :bravo , je le coupe et dépose l’écrou.





J’ai tapé dessus, utilisé la clé choc, le burineur, mais rien à faire :evil: , l’axe de la vis est grippé dans l’entretoise du silentbloc.





Il me reste plus qu’une arme, le chalumeau.
:help avez vous une autre solution?

Séquence : dépose du bras de guidage inférieur.




Ayant tout essayé pour extraire la vis de silentbloc du palier arrière du bras de guidage, je sors le chalumeau :twisted: .
J’ai fumée le silentbloc :joke , mais cela n’a pas fait grand-chose.



Cela m’a juste permis de pouvoir maintenir l’entretoise du silentbloc fumé avec une multiprise, et faire tourner l’axe de la vis dans cette dernière avec la clé-choc.
J’ai tapé dessus, sans grand résultat, je l’ai extraite en faisant tourné la vis en mode dévissage tout en la poussant et tirant, j’en ai chié grave :furax .



Je pensai trouver l’axe de la vis fin rouillé, que nenni, il est propre !!!!




Après observation, l’entretoise dans ce silentbloc est en alu, d’où cette poussière blanche présente sur l’axe et le filetage, due à la friction des 2 pièces et à l’oxydation.
A l’intérieur de cette entretoise alu, on voit bien ce dépôt blanc, qui ne participe pas au bon coulissement de l’axe pour son extraction.



A contrario, la vis de silentbloc du palier avant du bras de guidage est sortie sans problème des 2 côtés, l’entretoise de ce silentbloc est en acier, malgré la corrosion sa sort tout seul.



Fort de mes observations, j’attaque le côté gauche, à la clé-choc je fais tourner la vis de gauche à droite plusieurs fois, ça fait sortir cette poussière blanche.
Puis avec la clé-choc en mode dévissage (cela fonctionne avec une clé à cliquet), je tire la vis avec un pied de biche, une fois que le filetage pénètre dans l’entretoise, elle se dévisse toute seul.







Pour le côté droit j’ai dû passer plus de 2 heures, alors que pour le gauche en 10 minutes c’était plié.

Ça fait du jour, j’ai encore pas mal de taf, j’aurai bien déposé le berceau pour remplacer les bras de guidage supérieur et repeindre ce dernier, mais bon, un prochain coup.





Support de boite en phase final !!!



Je pensais fixer mon support de BV sur un cric roulant, mais vue la taille de la boite et les interrogations partagées avec MonsieurB, j’ai conçu mon chariot (ou plutôt ma chariote).
Tout avec de la ferraille de récupe (j’aime bien faire les bennes), des roulettes de cadi, et 2 cric losanges.









J’émets juste un doute sur la charnière que j’ai soudé sur un des crics pour suivre le mouvement ; trop fragile, je vais le modifier.
Sinon j’ai avancé sur ma maintenance, je détaillerai plus tard, et je suis en mode commande de pièces.

Dépose de boite de vitesse O2B



Pour cette maintenance, j’ai suivi les prescriptions de la RTA et du wiki de la Zone :http://www.t4zone.info/wiki/index.php?title=Embrayage_:_r%C3%A9novation_sur_2,4D_/_sur_TDi
J’ai déjà investi dans une traverse de support moteur, et conçu un support boite pour la dépose.
Ce n’est pas indispensable, quelque crics et astuce peuvent faire l’affaire, j’ai misé sur la sécurité et le confort pour assurer cette maintenance qui était une première pour moi.

Après avoir déposé les 2 arbres de transmission, vient le tour du démarreur.





Citation :
Tipierre a écrit:
Citation :
MonsieurB a écrit:
Citation :
bill2 a écrit:Pour l’arbre de sortie côté droit(23), faut-il que je le dépose avant la BV, ou je le laisse en place et je dépose la boite ???


Sort la boite premièrement, les tulipes sortent bien quelque soit la méthode utilisée.


Tomber la rallonge, avant la dépose de boite, facilite grandement l'opération.


Je n’ai pas réussi la dépose de la rallonge de l’arbre de transmission, donc je suis la RTA et je m’occupe de tachymètre du compteur de vitesse.







L’écrou tournant du câble de tachymètre est détériorer une pièce de plus à remplacer.



Au tour de la tringlerie du levier de vitesse, il faut dévisse la chape (flèche jaune), dégager la tringle (flèche rouge), et le palier de fixation avec la tringle de sélection (flèche verte).









Je dépose la durite métallique de LDR, purgée au préalable, je pense que ce n’est pas indispensable, mais cela va me permettre de remplacer la pipe de LDR qui fuit.



Pour continuer je place la traverse pour soutenir le moteur.





Dépose de la tresse de masse (vert), puis le palier de fixation du silentbloc (rouge) et les 2 paliers de fixation de la boite (jaune).







Le palier du support arrière de BV, et du support lui-même.





Je vais pouvoir changer que le silentbloc.



Désolidarisé la descente du pot d’échappement.



Mise en place du support moteur.



Après avoir déposé les 5 vis de fixation moteur/boite, et joué sur les hauteurs de la boite et du moteur, elle se déboîte.



Arrfff, cette foutu rallonge ne passe pas, Tipierre avait raison :hang: , étant plus accessible la dépose fut facilitée.





Enfin sortie, un petit nettoyage, et direction l’atelier, dans l’attente du remplacement de l’embrayage et des différent joints.










Voilou, et bientôt la suite :hang:

En déposant l’engrenage du tachymètre il était couvert d’huile et vue le joint spy en bout de la rallonge côté bride, j’ai vidangé la boite, est-ce normal ou une fuite là il nous faudrait l’avis d’un pro.














Citation :
Mais pourquoi avoir désolidarisé le catalyseur?


Je l’ai lu sur une rta, mais je ne pense pas que ça soit indispensable, cela m’a permis de déplacer le moteur à ma guise.

Dépose de l’embrayage et du volant moteur.




Il faut desserrer les vis du mécanisme d’embrayage en diagonale et en plusieurs passes.



L’empreinte des vis sont en 12 pans de 9.



Avant cela il faut bloquer la rotation du volant moteur avec l’outil wv 3067, possédant le stabilisateur de pignon de vilebrequin (wv 3099), je m’en suis servi.





Le mécanisme d’embrayage est de marque SACHS, tandis que le disque est du LUK, j’en déduis que seul le disque a été remplacé lors de la dernière maintenance.



Dépose du volant moteur.



La bague d’étanchéité du vilebrequin est bien grasse, je vais prévoir son remplacement.



8 dents du volant moteur on bien reçu, est ce que ça a une conséquence sur l’entrainement du démarreur, et il y a- t-il quelque chose à faire ?



Remplacement de silentbloc de bras de guidage inférieur.




Pour cette maintenance je ne remplace que le silentbloc arrière.



Pour la dépose j’utilise une technique un peu barbare :mrgreen: , mais cela fonctionne bien.







La corrosion est impressionnante, je la tape à l’aide d’un petit burin, sans faire de marque, puis fini à la toile émeri.





Pour la pose je suis ces prescriptions :



Le repère décalé vers le haut de 11° par rapport à l’axe de symétrie n’est plus visible, à l’aide d’un rapporteur je repositionne ce dernier.



Entre-temps le bras de guidage est passé à l’atelier peinture.





Et j’utilise ma presse maison pour rotule supérieur, un double emploie :hang: .







J’ai pris soin d’avoir un écart de 371mm entre les 2 silentblocs.
Je vais pouvoir faire régler la chasse aux p'tits oignons. :cramer

Remplacement des différents joints sur la boite de vitesse et sur la sortie du vilo côté BV.




Après vidange du moteur je remplace la bague d’étanchéité de la sortie du vilebrequin, j’ai suivi les conseils de MonsieurB et de Frenchcamper :hang: .

Citation :
MonsieurB a écrit :
J'ai disposé un peu de pâte à joint aux endroits sensibles (les coins, les grosses épaisseurs)


Citation :
Frenchcamper a écrit:
Ce joint se trouve avec ou sans le support métallique sur le catalogue elring, il se mont à sec sur l'arbre et nécessite un temps de repos pour qu'il se rétracte.








Pose du volant moteur avec visserie neuves, serré à 30Nm + 90°.




Remplacement des 2 bagues d’étanchéités des sorties de brides qui entraîne les arbres de transmission.



Côté boite.







Pour l’extraction du joint, la technique de la vis à placo est imparable :top: .







Pour la pose je pousse le joint à l’aide d’un tube PVC de 50, faire attention de ne pas trop l’enfoncer, il faut s’arrêter au plan joint.



Côté rallonge d’arbre de transmission.










Et je termine par la douille de guidage côté boite.
L’emprunte des vis sont en XZN de 8, j’applique un peu de pate à joint et pose la douille de guidage.





Je ne dépose pas ma boite tous les jours et c’est une première, je prends le temps de changer tous les joint qui sont à ma portée.

Séquence peinture.



Un coup de brosse rotative de ma meuleuse, du dégraissant, un apprêt antirouille, et une couche de finition.
Cela prend un peu de temps, mais quand c’est fait c’est plus à faire.





Une petite dédicace à Lolo :hang: qui m’a eu des produits pro à un prix très compétitif :cramer et de très bon conseil que j’ai suivi à la lettre :merci .

[size=50] Un p'tit dernier pour la route.[/size]

Réfection du récepteur d’embrayage.



En voyant l’état du récepteur je pensais le remplacer, mais j’ai trouvé un kit de réparation.





Je retire la bague cranté, vire l’ancien soufflet, et nettoie.







Je pose le soufflet avec sa bague de fixation et l’embout qui va bien.



Il est tout neuf, pas besoin de purger le circuit.

Demain si tout se passe bien, (arrfff, il me manque 2 pièces) je pose la boite.

Réfection du récepteur d’embrayage bis .



Grâce aux précieux conseils de Tipierre et de ext3 :hang: , je vais donc remplacer cette bague à joint du piston de récepteur d’embrayage.

Voici le kit en question.



Je dépose la durite avec la clé qui va bien et bouche l’extrémité.





A l’atelier je mets un petit coup de soufflette dans l’orifice d’entré hydraulique.



Je remplace le joint et remonte le tout.



Je remplis avec du liquide de frein à l’aide d’une seringue, en maintenant le piston vis de purge ouverte.
Je ferai quand même une purge du circuit une fois tout en place.





Je pose la rondelle crantée à l’aide d’une douille de 24.



J’improvise un bouchon avant de le reposer sur le cam.



Cette fois-ci il est tout neuf, encore merci aux pros de la Zone, cela m’a permis de réaliser une maintenance dans les règles de l’art :merci :hang: .

Pose kit embrayage + boite de vitesse.



Depuis mon dernier post, j’ai mon PC fixe qui a rendu l’âme :meaculpa , et avec les photos du centrage du disque d’embrayage et d’autre manip :nrv .

Pour centrer le disque d’embrayage, j’ai utilisé une vielle tringle à rideau :mrgreen: d’un diamètre correspondant à l’axe de BV, je l’ai fait à l’œil tout en vérifiant à l’aide d’un réglet les côtes entre l’axe et les lamelles ressort du mécanisme d’embrayage.



N’ayant trouvé qu’un jonc d’arrêt d’arbre de boite chez VW, le deuxième est en commande, je remonte la sortie de bride de boite côté gauche.
Je sors la boite de l’atelier avec tout le matos prêt à poser, pour cette maintenance je n’étais pas tranquille, gros stress, peur de faire une boulette et de tout redéposer.





Suivant les prescriptions de la RTA, je me sers des 2 douilles de guidage présentes côté moteur pour reposer la BV, après plusieurs tentatives elle s’emboite, puis je la fixe.



Je pose le carter de rallonge de boite côté droit et le fixe sur le haut moteur.







Je place les vis sans les serrer du support arrière boite de vitesse/berceau dont j’ai remplacé « l’os de chien », j’en ferai un complément de Tuto quand je récupérerai les photos du disque dur de mon PC cramé.



Je pose le récepteur d’embrayage puis le support moteur gauche, et soulève l’ensemble pour fixer le silentbloc sur le support.



Je monte à l’aide de mon support de BV maison (il a pris cher le pauvre les roulettes de caddie sont profilées :mrgreen: ) le moteur pour visser le palier du support boite.





Le moteur étant en place, je retire la traverse de maintien moteur et repose : la tringlerie de commande de vitesse, la durite de LDR métallique, le démarreur, la descente de pot etc.


Quelques jours plus tard, je reçois le jonc, et je repose la rallonge d’arbre de boite droit, pour pouvoir engager l’arbre je détends la barre de torsion pour remonter le bras de guidage supérieur.







Le passage du jonc est difficile, je m’aide d’un serre-joint et fini à la massette caoutchouc.






Ma dernière étape avant de tout remonter, remplacement des soufflets d’arbre de transmission.


:hang:

Remplacement des 2 soufflets d’arbre de transmission et bague ABS.



Avant d’intervenir, j’ai consulté différentes infos sur la Zone.

Le post très bien fait de MonsieurB, mais il y a peu, les photos ne sont plus présente, les modos vont bien nous faire un tour de magie pour les réactualiser :meaculpa :https://www.t4zone.info/forum/viewtopic.php?p=1158001#p1158001

Citation :
Gritch a écrit :
Juste pour info car je n'avais pas trop compris moi même comment faire pour sortir le joint homocinétique.

démontage d'une noix de cardan ( joint homocinétique)


La dépose s’est faite en première page du sujet.





Découpe du soufflet coté moteur.





Pour le nettoyage, je laisse tremper le joint homocinétique dans un dégraissant





Puis avec un pulvérisateur sur compresseur je nettoie tout à l’essence dans un bac avec sac poubelle et chiffon.





Dépose de la noix de cardan, avec la méthode de la vidéo, pour finir de la sortie du bout d’arbre on peut taper avec un burin pour la dégager (flèche jaune).





Puis après avoir décapé à la brosse rotative sur ma meuleuse, j’extrais l’anneau d’ABS







C’est le freinage qui chauffe la noix ? Je ne pensais pas tant.



Après mise en peinture, j’emboite l’anneau ABS.





Je protège le bout d’arbre, et j’engage les 2 soufflets.



Les rondelles dans l’ordre.



Le jonc d’arrêt du kit ne doit pas être de la bonne taille (à gauche), j’ai donc pris un jonc d’origine chez WV.





Je graisse copieusement la noix.





Pour remboiter la noix j’ai utilisé cette technique, le maillet fonctionne bien.



Puis au tour du joint homocinétique.





Pour sertir le collier j’utilise une pince avec un biseau pour être au plus près du collier, une tenaille doit faire l’affaire.





Il y a plus qu'à les poser. :hang:

Voici la dernière image.



Arrfff je n'arrive pas à intégrer la vidéo de youtube :| .

Séquence problème



J'ai tout remonté, mais j'ai un souci, il met très difficile de passer les vitesses.
Pour l’instant, je mets en cause le boitier sélecteur de vitesse, qui après la pose de la boite s’est levé, je n’y ai pas prêté plus d’attention que ça.

Mais après avoir remonté la boite et la tringlerie de commande, ce levier peut monter ou descendre.





Sur cette deuxième image, je pense que c’est sa position d’origine, mais pour quel raison n’est-il plus comme cela ?
Je n’ai pas touché aux réglages de la tringlerie, donc pour l’instant j’élimine cette cause.

Il faut que je trouve la cause rapidement, dans 2 jours je pars en vacance :mrgreen: .

Bon, j'ai purgé le circuit d'embrayage, mais cela n'a pas fait grand chose.

Donc, j'ai déposé le récepteur d'embrayage, le levier (9) n'est pas plaqué contre l'orifice du récepteur, et quand je le pousse avec le doigt j’entends gling-gling, j'ai peur qu'il se soit dégrafé, dans ce cas je dois tout redéposer :nrv .



Je suis dégoutté :furax ... mais bon c'est l'tarif :/:

Après maints essais, je pense que cela vient de la commande d'embrayage (récepteur), j'ai l'impression que je n'arrive pas à le purger correctement.

Je n’arrive pas à passer, les petits rapports, comme si le récepteur ne pousse pas assez loin le levier qui ne débraye pas assez le disque.

La pédale est assez molle, j’ai purgé plusieurs fois, à la façon de la RTA, mais j’ai l’impression qu’il reste une bulle, j’essaierai bien de purger à l’envers avec une seringue, qu’en pensez-vous ?

Ou ma réfection du récepteur n’est pas nickel, fuite du piston, bref affaire à suivre.

Allé j'y r'tourne :hang: .

Séquence je garde la pèche



J’ai réussi à purger correctement le système, il y a du mieux, j’ai fait un essai routier, la première et la marche arrière sont difficile à très difficile à passer, en roulant les autres rapports passe très bien, sauf la seconde quand je rétrograde, elle accroche.

Coté émetteur, il y a pas mal de jeu, j’ai remonté l’émetteur en le desserrant pour gagner de la course, cela n’a pas fait grand-chose.






Demain je pense aller chercher chez Serial-kombi ou WV, un émetteur et un récepteur neuf, les remplacer dans l’espoir que cela règle mon problème, ça différera les vacances d’un jour :mrgreen: :dcroises .

Point positif :D , je n’ai plus de vibration moteur dans le cockpit, le support côté boite était vraiment mort, en roulant j’ai plus de pèche les rapports sont plus franc, il ne broute plus et je n’entends plus les ressort du disque d’embrayage chanter :top: .

Je positive :hang:

Donc, remplacement cylindre émetteur et récepteur, purger correctement n'est pas si simple je développerai plus tard.

Suite et fin.




Malgré mes péripéties, je vous fais un petit topo.
J’ai posé toute la transmission, bras de guidage inferieur, arbres de transmission, amortisseurs, disques et plaquettes.



Pour les bras de guidage inférieur, je las ai monté avec des boulons excentriques neuf, j’avais au préalable repéré leurs position, un réglage de la chasse sera surement nécessaire.
J’ai serré au couple 160Nm, une fois la transmission posée.



Puis les deux arbres, arrfff j’aurais dû remplacer les vis xzn, les amortisseurs, une des 2 rotules inferieures (en Moog, de la bonne came merci dan :hang: ), et enfin disques et plaquettes, j’ai respecté tous les couple de serrage, pour une fois, fini la bricole 8) .





Il y a 2 ans, j’avais remplacé le joint de la pipe à eau situé sur la culasse, mais la fuite persistait.
Ce coup-ci je l’ai remplacé selon le très bon Tuto de MonsieurB, qui a été wikisé :

http://www.t4zone.info/wiki/index.php?title=Pipe_%C3%A0_LDR_sur_culasse,_remplacement

Cela faisait un moment que je n’étais pas allé sur le wiki « Entretien et dépannage du T4 », je suis impressionné du boulot qui a été fait sur sa mise à jour, bravo à dan et les autres :bravo :top: .

La pipe était sacrément fissurée.





Voilou, j’arrive à la fin de ma maintenance, j’ai changé pas mal de pièces, je n’ai pas compté mes heures, j’ai essayé de vous restitué toutes mes étapes, qui sont à prendre à titre informatif, je ne suis pas un pro, j’ai dû surement faire des manip pas très catholique, mais c’est les mienne.

Une petite dédicace à mon appareil photo, qui m’a permis de vous faire des photos de qualité, qui terminé les différentes maintenances dans un état pitoyable, mais vu qu’il est étanche un coup d’eau chaude et du liquide vaisselle il ressortait immaculé.



Et aussi à ma desserte fait maison avec un vieux support d’enrouleur de tuyau, qui m’a évité d’innombrable allé /retour à l’atelier, tout sous la main s’est pratique.



Mes remercîments à toute la Zone :hang: , et particulièrement à MonsieurB, Tipierre, Dan, et ext3.

:hang:

Séquence refaimeuleu !




Afin de corriger le passage de vitesse difficile suite à ma maintenance sur l’embrayage, je me suis résolu à tout redéposer.

Etant un peu plus aguerri, l’opération, de la mise sur chandelle à la dépose de boite, m’a pris moins de 4 heures 8) .

Avant de vous faire un topo, je prends le temps de répondre aux sujétions faite :
Citation :
Tipierre a écrit :
Tu devrais indiquer la liste des pièces que tu as utilisées, ainsi que les références.


J’ai pris le Kit d'embrayage Sachs n°: 3000 208 002, qui comprend :
1 - BUTÉE DE DÉBRAYAGE 3151 000 388
1 - MÉCANISME D'EMBRAYAGE 3082 194 233
1 - DISQUE D'EMBRAYAGE 1862 265 031

Pressé par le temps, j’avais passé ma commande en me référant au numéro du mécanisme d’embrayage, et je me suis aperçu après coup que le disque d’embrayage monté sur le cam était un LUK, et que la butée était du SACHS 3151 180 231 une réf différente de celle du kit.

Citation :
M&Ms a écrit :
Si tu me dis qu'elle boite a été montée avec quel moteur je pourrais te dire qu'elle embrayage te faut sur 02b il y en a 3 215 219 et 228 mm sur 02g il y en a 2 219 et 240 mm


Excuse-moi pour la réponse tardive, mais il fallait que je prenne le temps de redéposer :
-la boite est une : 02B 301 107 G
-le moteur une 2eme monte : ABL 070629
Ton aide, me serai d’un grand secours :help .

Voici mes observations :
Les 2 butées sont identiques en terme de dimension, leurs composition est différentes, celle de gauches métallique monté « d’origine », et à droite celle du kit.
Sur la 2eme photo on voit que l’un des ergots qui se clips sur le levier d’embrayage est cassé, mais malgré cela la butée reste solidaire du levier, est-ce la cause ?






J’émets plus de doutes sur la fourchette de débrayage au niveau de l’usure des appuis de la butée et du récepteur d’embrayage.









J’ai tout inspecté, le disque est monté dans le bon sens, et je ne vois rien qui entraverait le bon fonctionnement de l’embrayage.
Un dernier doute, pensez-vous qu’un mauvais centrage du disque d’embrayage pourrait être la cause ?

Citation :
Frenchcamper a écrit:
Le centrage du disque ne peu pas te générer ce défaut. On utilise un centreur sur l'embrayage uniquement pour pouvoir enfiler la queue de boîte dans le disque sans difficulté. Une fois la boîte en place ton disque est et restera centré vu qu'il dans ses cannelure.


C'est se que je pensais, merci de me le confirmer, cela élimine une piste.

Citation :
Est ce que tu as touché au réglage de la tringlerie de boîte?


Non, mise appart la dépose de la commande de vitesse sur la boite, je n'ai rien touché.

Mais j'ai quand même vérifié toute la tringlerie, je me suis aperçu que le palier plastique de levier de vitesse est mort, et qu'il y a un jeu important.
Est-ce la cause? Je pense que cet état n'est pas récent, et mes vitesse passe très bien moteur éteint.





J'en n'ai vu un sur SK, il faut que je me renseigne comment le déposer, si possible sans toucher le réglage, à voir.



Pour le moment, je suis sur la dépose des bras de guidage supérieur en vu de remplacer les silentblocs, et pour cela j'ai entrepris la dépose du berceau.

Séquence Joe Labidouille



Ma solution butée d’embrayage



Etant donné que ne trouve plus la butée (ref 3151 180 231), avec les "clips" métallique et que je dispose d’une butée neuve avec un clip de fixation cassé,
j’entreprends d’inter-changer les faces arrière des 2 butées, pour disposer une butée avec un roulement neuf, et une face d’appuie métallique qui se fixe sur le levier de débrayage.

Pour cela je déclipse les 4 « agrafes » situées au dos des 2 butées.







Et je remonte sans difficulté la face arrière de mon ancienne butée sur le roulement de la butée neuve.







Et voici une butée toute neuve ou presque.

Je pense que ça devrai contribuer à résoudre mon problème d’embrayage :dcroises , ainsi que le remplacement du palier plastique du levier de vitesse.
J’ai reçu le neuf, y a pas photos:


Pour le moment je suis occupé par le sablage du berceau et de ses composants, ainsi que de la mise en peinture.
J’attends la réception des dernières pièces pour remonter le tout.
:arrow: :arrow: :arrow:

Pour la deuxième monte, j’ai fait des essaies avant de reposer tous les éléments de la transmission, s’est le constat qu’on a fait avec jmarco, une fois tout remonté et que les vitesses ne passent pas correctement, hé bé faut tout redéposer :nrv .

Donc j’ai reposé le berceau et la boite, seul c’est sport, mais avec la « chariotte à boite » :mrgreen: cela aide grandement.

Pour les essaies d’embrayage je m’y suis pris comme ceci :
Avant de remonter le démarreur, j’ai demandé à un tiers d’actionner la pédale d’embrayage, et par le trou du démarreur j’ai pu vérifier que la cloche d’embrayage se décolle bien du disque sous l’action du récepteur et de la butée.
On voit bien les « ressorts lames » s’enfoncer sous la pression de cette dernière, cela permet d’éliminer pas mal de défaut, fuite du récepteur, butée bloqué ou agrafe de fourchette mal fixé :heh-hee: je suis moqueur :meaculpa .


Puis j’ai monté le démarreur et j’ai pu faire des essaies d’embrayage sans la transmission.

Gros soulagement :D , toutes les vitesses passent sans accro, :cramer je suis heureux :CramerJ .

J’ai quand même fait plus de 1500 bornes cet été avec un embrayage défectueux, j’étais des fois obligé d’éteindre le moteur pour passer la première, s’était le prix à payer pour partir en vacance en T4 :hang: .

Je pense que mon problème venait, d’une butée défectueuse, ainsi qu’un palier caoutchouc de tringlerie mort.

Je vais pouvoir remonté gentiment toute la transmission, si le temps le permet pour faire des essaies routier.

Je vous ferai le topo sur la suite, pour terminer mon aventure sur ma maintenance d’embrayage.

bill2 post_id=1191443 time=1544119577 user_id=11565 :

Gros soulagement, toutes les vitesses passent sans accro, je suis heureux .


Bon, cela n'a pas duré longtemps, au fur et à mesure les vitesses passent de plus en plus mal 1er, 2ème et AR.

Je suspect le circuit d'embrayage, mais je ne trouve aucune fuite, donc à priori aucune entrée d'air dans le circuit.

J'ai re-purgé le circuit à la pédale, mais je ne trouve pas cette technique satisfaisante, je pense investir dans un purgeur de frein que l'on branche sur le compresseur.

Émetteur et récepteur ont été remplacé par du JP GROUP, que je suspect être de la quincaillerie, je vais donc redéposer le récepteur pour m'assurer qu'il ne fuit pas.

Comme jmarco, quand le camion est sur chandelles, toutes les vitesses passent, mais j'ai testé la technique d'ext3, et il a raison (comme d'hab), les vitesses accrochent de la même façon qu'avec le cam posé sur ses roues.
ext3 post_id=1196639 time=1549135504 user_id=89324 :

Refais la manip en passant les vitesses roues en l'air, mais freins actionnés, pour comparer.
Les roues doivent être en place, sinon ce sont les vis de blocage des disques qui encaissent le couple, et crac !


Je vais changer la durite gainée tissu entre bocal de frein et émetteur qui est peut être poreuse, mais on ne la trouve que chez WV.

Je recherche le gabarit 3258 pour régler ma tringlerie, qui je pense ne lui ferait pas de mal:

https://t4zone.info/forum/viewtopic.php?p=1200828#p1200828

Dernier point, lors de ma maintenance, j’ai vidangé la boite, et j’ai mis de l’huile de boite Castrol Syntrans Tranaxle 75W90 API GL 4+, sachant que le constructeur pour mon modèle prescrit de la API GL 4, pensez-vous que ce + peut-être à l’origine de mon souci ?

N’hésitez pas si vous avais une autre piste, je compte bien résoudre ce problème coûte que coûte.


bill2 post_id=1201036 time=1553339298 user_id=11565 :

Pour le gabarit qui aide le réglage de la tringlerie de vitesse, mes recherches reste infructueuses, si une bonne âme à une solution je suis preneur.


Je remercie ysa82 qui m'a envoyé en MP le fichier 3D du calibre vag 3258, et à Bouzouk44 qui a aidé à l'élaboration de ce prototype :hang:
.
https://t4zone.info/forum/viewtopic.php?p=1182374#p1182374

Mais pour le moment je m'efforce d’éliminer toute les pistes côté embrayage.

Côté commande d'embrayage, j'ai remplacé le récepteur JP Group qui présenté une petite fuite, et j'ai purgé le circuit avec la méthode de jmarco qui fonctionne très bien.



Voici l’intérieur d'un récepteur d'embrayage JP G, qui à un an et 5000 km, on distingue une usure prématurée due à la friction du piston.



Celle-ci c'est la pièce d'origine qui à plus de 20 ans et 280000 km, l’intérieur est nickel aucune trace d'usure.



Pour la purge j'ai connecté le remplisseur auto sur la vis de purge du récepteur d'embrayage.



Et j'ai connecté le purgeur sur la durite qui part du vase de liquide de frein.



Une purge à l'envers, mais qui a de meilleur résultat que toutes les autres méthodes que j'ai utilisées.

Mais rien à faire :furax , j'ai vérifié le fonctionnement de l'embrayage par le trou du démarreur, le diaphragme à l'air de faire son boulot, mais le disque de friction de la cloche recul de 1 mm, ce qui ne suffit pas à débrayer.

Soit ma cloche d'embrayage est défectueuse, soit l'émetteur que j'ai remplacé par un JP Group ne fait pas son boulot correctement.
Qu'en pensez-vous? :help

Pour en être certain je vais me confectionner le même bidulier que jmarco pour éliminer toutes les pistes de panne côté commande d'embrayage.

Citation :
jmarco a écrit:
Je visse mon récepteur métallique bidulier au bout d’un moment les roues s’arrêtent, boîte débrayée du moteur
Voici en photo la position débrayée du bidulier à côté du récepteur


A suivre :/:




Cette page a été vue 125 fois