Huile moteur T4: choix


Suite à l'excellent tuto d'oliskov sur la vidange de son T4, voici un complément d'information qui va vous permettre de décrypter l'étiquette de votre bidon d'huile et de vous faciliter le choix de celle-ci.

Que préconise le constructeur ?


Source : RTA n°182 Volkswagen Transporter moteur diesel et TDI depuis 1990

Huile multigrade de viscosité SAE 15W40/50 répondant aux spécifications API-CD ou V.W.505.00/505.01

Il s'agit ici de préconisation minimales, libre a vous d'utiliser une huile de qualité supérieure.

ATTENTION, ceci ne concerne pas les moteur de T5 car équipés d'injecteurs pompe, et pour lesquels VW préconise un autre type d'huile.

Un point sur les différentes normes



La norme S.A.E :



Le "grade" d'une huile définit sa viscosité, c'est à dire le fait qu'elle soit épaisse ou fluide. Cette normalisation internationale est établie par Society of Automotive Engineers, autrement dit la SAE.

La norme SAE multi grade (Huile moteur), exemple 15W40 (celle préconisée pour nos T4):
  • 15W correspond à la viscosité à froid (-17.5°) (W signifie Winter). Plus le 1er chiffre est petit, plus l'huile est fluide à base température et assure ainsi un démarrage plus facile du moteur à froid.
  • 40 le deuxième nombre, correspond à la viscosité à chaud (98.9°). Plus ce chiffre est grand, plus l'huile reste visqueuse à haute température et permet de garder un film d'huile constant entre les pièces


Dans le cas d'une conduite urbaine ou sportive, où lorsque la température de l'air est élevée, le moteur subit des hautes températures qui vont accentuer le phénomène. Aussi est-il important d'utiliser une huile qui reste suffisamment visqueuse à chaud pour protéger le moteur.

A froid au contraire, l'huile à tendance à épaissir. Or, il est important qu'elle demeure bien fluide, même à basses températures, pour bien se répartir dans le moteur et protéger les pièces mécaniques en mouvement mais également pour faciliter le démarrage.

Les huiles monogrades sont généralement utilisées lorsque la température de fonctionnement varie peu (ou pour des applications spécifiques).

Une huile multigrade est moins sensible à la température. Concrètement, cela signifie qu?elle permet un démarrage aisé en hiver grâce à une faible viscosité tandis que la viscosité élevée permet une lubrification accrue moteur chaud.

La norme ACEA :



L'ACEA (Association des Constructeurs Européens d'Automobile), succède au CCMC (comité des constructeurs d'automobiles du Marché Commun).

La norme ACEA propose une classification simple à utilisés, mais les véhicules européens ayant des moteurs aux performances et aux exigences spécifiques plus élevées que les moteurs américains, l'attribution de cette norme est soumise à des contrôles plus draconiens que ses consœurs.

Les trois qualités d'huile pour moteur à essence sont :

  • A1-98, pour une huile économique.
  • A2-98, pour une huile standard.
  • A3-98, pour une huile de qualité supérieure.


Les quatre qualités d'huile pour moteur diesel sont :

  • B1-98, pour une huile économique.
  • B2-98, pour une huile standard.
  • B3-98, pour une huile de qualité supérieure.
  • B4-98, pour une huile adaptée aux moteurs à injection directe.


Normes diverses



Certains constructeurs européens ont leur propre spécification, les plus connues étant sans doute celles de Volkswagen.

La norme ILSAC : (International Lubricant Standardization and Approval Committee).



Trois qualités d'huile:
  • ILSAC GF-1, pour une huile économique.
  • ILSAC GF-2, pour une huile standard.
  • ILSAC GF-3, pour une huile de qualité supérieure.


Depuis le 1er juillet 2001, la norme ILSAC GF-3 est exigée pour la validation des garanties des véhicules neufs.

La norme API



American Petroleum institute, mise au point en commun avec l'ASTM (American Society for Testing and Materials) et la SAE.

Désignée par deux lettres, exemple SF ou CD. Si la première commence par S cela signifie que l'huile est adaptée au moteur essence, si par contre elle commence par C cela signifie que l'huile et adapté au moteur diesel. La norme s'étant respectivement de SA à SJ et de CA à CF, la qualité allant croissant lorsque la deuxième lettre augmente.

Notez que certaines huiles comporteront uniquement la norme S.. ou C.. selon que l'on une huile dite " essence " ou " diesel ", tandis que certaines huiles plus généraliste mentionneront les deux lettres S.. et D.. sur leur emballage.

Classifications API pour les moteurs Diesel:

  • CC : Pour les moteurs diesel avec une description de service normale (moteur diesel légèrement suralimenté) . Les huiles CC sont très détergentes et dispersives et protègent suffisamment les moteurs contre l'usure et la corrosion.
  • CD : Pour les moteurs diesel fortement sollicités, à haut régime et soumis à des pressions effectives moyennes élevées, produites par turbocompression. Les huiles CD sont très détergentes et dispergentes, et protègent suffisamment les moteurs contre l'usure et la corrosion.
  • CE : Pour les moteurs diesel très sollicités avec turbocompression en circulation depuis 1983. Sont visés les moteurs de puissance élevée à régime élevé mais également les moteurs lents qui développent aussi une puissance élevée. Les huiles CE peuvent remplacer les huiles CD sur tous les moteurs. Outre les exigences de la catégorie CD, ces huiles ont de meilleures propriétés en matière de limitation de la consommation d'huile, de formation de dépôts, d'usure et d'épaississement de l'huile.
  • CF : Voir CE avec addition d'un test de microoxydation. La protection des pistons et des gorges de segment est particulièrement renforcée.
  • CG : Pour les moteurs diesel fortement sollicités. Réduction des dépôts sur les pistons, de l'usure, de la corrosion, du moussage, de l'oxydation et de l'accumulation de suies à haute température. Ces huiles répondent aux besoins des moteurs adaptés aux normes d'émission 1994.
  • CH : Pour les moteurs diesel adaptés aux normes d'émission 1998. Ces huiles sont destinées à garantir la durée de vie des moteurs dans les conditions les plus sévères. Elles permettent une extension des intervalles de vidange.


Exercice



Voici la gamme complète d'une huile vendue sous la marque d'une grande chaine de supermarchés. D'après vous, quelle est l'/les huile(s) que l'on peut utiliser pour son T4 ?



Réponse:

Dans la théorie, toutes sauf la 20W40.
En effet nous avons dit plus haut que le grade minimum était 15W40, donc la 20W40 ne sera pas assez fluide à froid pour lubrifier votre moteur. De plus la norme européenne (ACEA) n'est pas précisée, donc à éviter.
En revanche, à partir de la 15W40 (minérale) la norme API est : CF, donc supérieur à la norme du constructeur (CD).
Maintenant pour faire votre choix, vous devrez prendre en compte l'utilisation que vous faite du véhicule mais aussi l'intervalle qui sépare 2 vidanges.

Conduite citadine



Une huile semi-synthèse (à partir du 10W40) est recommandée (redémarrages fréquents, petits trajets). Elle protège davantage votre moteur, tant à froid qu'à chaud.

Conduite intensive/sportive



Une huile dite de "synthèse" (5W50 et 5W30) est recommandée.

Conduite routière



Une bonne huile minérale peut suffire (15W40). Elle est certes moins fluide que les semi-synthèses ou synthèses mais permettra une lubrification satisfaisante de votre moteur en condition d?utilisation normale.

Mon Conseil



Préférez plutôt la 10W40 ½ synthèse pour une utilisation polyvalente, faites les vidanges tous les 10000kms en changeant le filtre et laisser monter votre moteur en température l'hiver avant de tirer dessus. Là, en principe, votre T4 vous dira merci.

L'utilisation d'une huile 100% synthèse pour les T4 ne me semble pas nécessaire, ce ne sont pas des moteurs très affutés (2,5L de cylindrée pour 102CV, ça fait 40CV par litre)

J'espère que cet article vous permettra d'être moins hésitant dans le rayon d'huile moteur face à la multitude de produits.
Cette page a été vue 495 fois