Porte latérale T5, remplacement du guide de la glissière inférieure

Crédits et remerciements à : SanJose

Comme promis, voici mon tuto sur le remplacement du guide de la glissière inférieure de la porte latérale du T5.

Le guide inférieur de la porte latérale du T5 de mon fils était cassé : le galet porteur dont le roulement était usé est parti :



Il fallait donc soulever la porte pour la manœuvrer afin de ne pas détériorer le rail.

J’ai acheté un guide sur Ebay – 13 € + 7 € de port :



C’est le meilleur prix que j’aie trouvé, et la qualité me semble tout à fait conforme à la pièce d’origine. La finition est absolument similaire. On verra (peut-être) ce que ça donne dans le temps, mais pour moi c’est exactement la même pièce. Cette même pièce était vendue 50 € par Choc Wagen à Cadaujac, et beaucoup plus cher encore par le concessionnaire VW. Et ma recherche de pièce d’occasion chez les casseurs de tout le département n’a rien donné. Je suis donc satisfait de m’en tirer à 20 €.

La réparation m’a pris en tout et pour tout une demi-heure. D’abord amener le guide assez en arrière :



Retirer le cache plastique qui recouvre le bras du guide :



Le bras est constitué de trois pièces : 1 – le support solidaire de la carrosserie de porte, 2 – une platine en matière plastique servant de guide pour le cable de commande de déblocage de la porte et sur laquelle est fixée l’une des extrémités du ressort de rappel de l’ergot de blocage.



… et 3 – le guide à galets, vissé à travers les deux pièces précédentes par des boulons à tête creuse 12 pans (vu ici de dessous) :



Pour remplacer le guide à galets, il faut le sortir de son rail. Cela peut se faire en démontant la pièce en bout arrière du rail, laquelle sert à la fois de verrouillage du guide sur son rail et de verrouillage de l’ergot de blocage de porte en position arrière :



Elle est fixée par deux boulons à tête creuse 12 pans (1 et 2) et un petit boulon à tête creuse Torx 6 pans (3).

Pour la retirer, on dégage le guide environ 20 cm sur l’avant et on utilise une clé Allen 12 pans



et une clé Torx 6 pans



Voici la pièce retirée :



Une fois cette pièce retirée, on amène le guide en bout de course arrière



Pour extraire le guide de son rail, j’ai utilisé un cric roulant posé sur une surface lisse



afin de relever légèrement la porte , et retirer le guide en reculant le cric d’une dizaine de centimètres :



Une bûche bien dimensionnée ou une chandelle feraient aussi l’affaire, mais le cric à roulette permet de ne pas risquer de faire tomber la porte.

On peut alors déposer le guide en dévissant les deux boulons qui le maintiennent, en dégageant aussi l’extrémité du câble de commande et le ressort de rappel. Pour celui-ci, dans un premier temps j’ai conservé le ressort d’origine qui me semblait en bon état, puis comme le blocage de fin de course me semblait un peu faible, j’ai redémonté pour mettre à la place le nouveau ressort, plus court et que je pensais avoir un rappel plus ferme :



Mais je n’ai finalement pas senti de différence.

De toutes façons, il n’est finalement pas nécessaire de démonter pour changer le ressort : il suffit de le fixer en 1 sur le crochet mobile, et en tirant l’autre extrémité au moyen d’une petite ficelle, de fixer l’autre boucle en 2 sur la platine :



Vous aurez compris qu'il suffit ensuite de mettre en place le nouveau guide à la place de l'ancien, en prenant soin de repositionner le crochet du bout de câble de commande, le ressort de rappel, revisser le guide sur le bras, réenfiler le guide dans son rail en poussant le cric, de relâcher le cric, pousser le guide maintenant sur son rail de 20 cm vers l'avant, de remettre en place la pièce de blocage de bout de rail, et de tester le fonctionnement de la porte.

Il n’y a plus ensuite qu’à replacer le cache plastique sur le bras, et vogue la galère !



Voilà, j'espère que cette modeste contribution pourra un jour rendre service à un heureux propriétaire de T5, et je crois que pour le T4 c'est pratiquement le même processus.

J'en ai profité pour faire (après coup, c'est dommage, j'aurais dû le faire quand tout était démonté) un nettoyage du rail et de son logement - pinceau long et white spirit et essuyage avec un vieux chiffon. L'occasion de constater les dégâts faits par le guide défectueux :



Une belle balafre qui a mis la tôle à nu. Mon fils a utilisé sa porte trop longtemps avec son guide en panne.

Comme dirait le garagiste de taxi-brousse : "Ah ! Prrrrésentement, ce n'est pas bon là !".

A surveiller.
Cette page a été vue 80 fois