Refroidissement 1.9TD ABL : maintenance

Crédits et remerciement à bill2

source


Salut la Zone :hang: .

Je vous livre mon retour d’expérience concernant le circuit de refroidissement, et tout particulièrement les ventilateurs, le dispositif « grand-froid » et la pompe additionnel etc...

le1.9TD ABL, est une véritable chaudière :twisted: , due principalement à une motorisation sous-dimensionnée, surtout avec l’aménagement calif qui avoisine les 2.8 tonnes à vide.

Le circuit de refroidissement est donc un organe qui doit être bichonné et amélioré.
Lors de l’achat de mon T4 en 2009, le camion chauffé énormément, la température avoisiné les 100 à 110°c, aujourd’hui, grâce à l’aide de la Zone :hang: , de mes maintenances et des améliorations apportées, il ne dépasse plus les 95°C, même en montagne.

Voici donc un juste retour d’information en vous exposant mes différentes interventions et les liens support.

Les surchauffes lors de l’acquisition de mon T4 étaient dues au dispositif « grand-froid », Les volets derrières les ventilos étaient tellement « grippés » que le "vérin" thermostatique ne pouvait plus les ouvrir, les ventilos tournaient à bloque mais le refroidissement n’était pas effectif.

Ma solution provisoire a été de déposer le "vérin" thermostatique et d’ouvrir les volets au max.
Je roule très peu l'hiver, cette solution n'est pas à conseiller quand la temperature est négative.






Pour comprendre le fonctionnement du dispositif « grand-froid », et tout ce qui concerne le circuit de refroidissement, je vous invite à lire l’excellent TUTO d’ ext3 sur : Refroidissement et joint de culasse

Ensuite j’ai remplacé mon échangeur huile/eau d’origine par un échangeur de moteur AFN plus gros, c’est franchement un dispositif très efficace, que je conseille vivement pour cette motorisation, pour plus d’infos concernant cette modif voici le TUTO de dan32380

L’objectif de ma maintenance est de :

- remettre à neuf les charnières du radiateur pour la position de service.



J’ai trouvé les pièces pas chères ici

-Remplacer la pompe additionnelle qui fuit



-Remplacement du « dispositif grand-froid »



Pour ces 2 pièces je les ai trouvées sur le coin-coin, qui était monté sur un ACV de 2003, en très bon état, et pas cher.

-Remplacer le radiateur, la durite en « Y » qui alimente la pompe additionnel, fusible ventilo qui à cramé, et la remise en état de la face avant, sablage, peinture.

A suivre pour la partie Maintenance :arrow: :arrow:

Maintenance



Mise en place du dispositif d’appuie 3250



Camion sur chandelles, dépose de la protection moteur, de la calandre, et de la plaque d’immatriculation en perçant les 2 rivets.



Dépose du pare-choc, en desserrant les 2 boulons situés derriere la plaque d’immat.



Vidange du circuit de refroidissement par la vis de purge sur la durite métallique, puis dépose de la grosse durite branchée sur la pipe du Calorstat, afin de purger complètement le circuit.



Je débranche la durite culasse/pompe additionnel



Puis la durite en « y » branché sur l’échangeur huile/eau



Et les 2 grosses durites du radiateur, sans oublier la petite du vase d’expansion.



Ensuite, purge du circuit de direction assisté afin de débrancher les 2 durites du radiateur de DA.



J’utilise mon purgeur de frein pneumatique, :top: , pas une goutte parterre ou sur les paluches 8) .







Je débranche la prise de la sonde du radiateur, les 2 ventilos et dépose l’ensemble.



Bon :oops: , je n’ai pas été sérieux avec le LDR, d’habitude je mets un carton pour être moins crade :mrgreen: .





Pour la face avant, j’ai repris la séquence de MonsieurB, dans son chef-d’œuvre.

Citation :
MonsieurB a écrit :
facile.....les ingénieurs de chez VW ont pensés à la maintenance.
















Un p’tit clin d’œil au RSM........Royal Service Mode de MonsieurB, ingénieux le système :respect .

Cela peut-être utile de tout déposer d’un coup, mais pour ma maintenance, j’ai mis à nus la face avant afin de la sabler et la repeindre.

Donc après avoir déposé les phares, le porte fusible, le relais du ventilos, dégrafé tous les passages de câble, la face avant vient toute seul.







Cela se fait très bien, j'appréhendais un peu, mais en 2h1/2 de temps ça a été négocié.
Il est quand-même tout p'tit ce 4 pattes :mrgreen:

A l'atelier



Voici le groupe moto-ventilateur avec son système de volet récupéré d'un moteur AVC.



Je l'ai vérifier, tous est en très bon état.

Les moteurs:



Les volets:





Le vérin, capsule, ou bidulier thermostatique:



La seul différence provient de la fixation du groupe moto-ventilateur sur le radiateur, je transfère donc les 2 ventilos, ainsi que le dispositif grand-froid sur mon ancien support qui est en bon état.



Je récupère la sonde de l'ancien radiateur.



Le carter avant du radiateur où vient se fixer la calandre est cassé, je comprend mieux pour quelle raison cette dernière vibrées.



Je répare à la popeuse.





Voici le tout monté.





J'ai reçu les "supports charnières" du radiateur, pour le mode service.





Pour la pompe additionnelle la connectique est different :nrv



A l'aide d'une vieille connection, je la soude en direct sur la pompe.



Me revoilou :mrgreen: , désolé pour cette attente.

Séquence sablage et mise en peinture de la face avant



Dans un premier temps, je ne la trouvais pas si rouillée.



Mais en observant de plus près, la face avant est composée de plusieurs tôles assemblées par un soudage par point, entre les tôle la rouille s'est installée copieusement :(







A l'aide d'un burin, j'ai écarté les tôles, et par la même occasion taper le rouille.





Puis opération sablage, avec ma sableuse maison.











J'ai badigeonné les ouvertures au destructeur de rouille, puis je les ai refermées en faisant le tôlier avec une enclume de fortune :mrgreen: .



j'ai peint le tout avec les même produit que pour mon berceau (voir ma signature)





J'en ai profité pour fixer une équerre inox pour le support de mon récupérateur de vapeur d'huile.





Et l'indispensable cire pour corps creux, idéal pour cette application.



J'ai plongé la visserie et le colliers rouillés dans un bain de destructeur de rouille, cela sort nickel 8)





:arrow: :arrow: :hang:

La repose



Rien de bien sorcier, il faut bien finaliser ce Tuto :mrgreen:

Pose des durites et de la pompe additionnel.



Le récupérateur de vapeur d'huile, j'ai remplacé les 2 klaxons qui on 2 tonalités différentes, cela change de mon pouët-pouët :mrgreen: .





Pose du groupe refroidissement, avec les charnières du "mode service" neuve, se n'était pas du luxe.











Après cette maintenance, j'ai roulé en montagne, même dans l'dure la T° ne dépasse jamais les 95°, ce n'était pas le cas avant, très bon comportement des ventilos dans les bouchons en pleine canicule, et l'hiver, la T° de fonctionnement est atteinte beaucoup plus rapidement.
Et le plus un "mode service" digne de se nom, fini les calages du groupe refroidissement à l'arrache :joke .

Maintenant cette maintenance terminée, je suis en train de préparer le suivante qui sera le remplacement du joint de culasse, poussoirs, joints de queues de soupapes etc.

Donc à + :hang:

Cette page a été vue 890 fois
Note à l'attention des visiteurs,

Le wiki est un travail de compilation d'expériences des membres du forum t4zone.info . Par conséquent nous incitons vivement nos visiteurs à ne pas simplement copier le contenu pour le publier sur d'autres forums ou réseaux sociaux. Proposer un lien, c'est facile et gratifiant pour les auteurs des tutoriels ainsi que pour les personnes qui maintiennent le wiki en ligne.

Le contenu est diffusé dans un esprit de partage et d'entraide. C'est un travail qui est entrepris depuis plusieurs années et les pages sont sujettes à modifications.

L’oeuvre est diffusée avec une licence de paternité et doit être rediffusée sous les mêmes termes en citant sa source.