Toît relevable, fabrication d'un isolant occultant

Crédits et remerciements à : Bourguignol, Mako et Dlabrax

Salut à tous

Bricolage cet après-midi en vu de nos prochaines vacances avec le T4.

Apres 1 an d'utilisation du toit Stylevan; nous nous sommes rendu compte que la toile du toit n'était pas super occultante; pas de grasse matinée pour les filles. J'ai donc décidé d'essayer de remédier à ça en fabricant un occultant intérieur.

Pour cela; j'ai utilisé de l'isolant multi couche 15 épaisseurs trouver chez Mr bricoltout.

Voici les photos du premier côté.







ça a l'air plutôt concluant: me reste plus qu'à trouver une solution pour le faire tenir en haut; je pensais à du velcro adhésif.

Pour le rangement; juste posé sur le matelas à plat et ça prend pas de place.

Suite de la fabrication la semaine prochaine; j'essaierai de faire des photos au fur et à mesure.

Super Bourguignol, beau boulot 8)

J'en avais fait un comme le tiens sur mon ancien Marco Polo pour à la base isoler du froid et bien sur couper de la lumière.

Pour ton système d'accroche, je ne sais pas si les toits Styelvan disposent d'une cornière en alu pour coincer la toile dans l'angle mais sur les West ça m'avait permis de fixer des pattes en alu maison.

Après même si tu n'as pas ce genre de cornières directement accessible, ça peux t'aider dans ta réflexion.

Je te mets mes photos pour que tu visualise.

















Je viens de retrouver quelques photos de la fabrication des occultants.

Tous les bords sont repliés puis agrafés



Les ourlets sont consolidés avec du scotch toilé épais et solide



J'ai fait les finitions avec du scotch aluminium...Pas franchement utile mais plus esthétique à mon goût



Voici le résultat une fois installés en mode camping





J'ai repris cette idée avec une isolation en 3 morceaux. J'ai fait la même chose que Bourgui, ourlet à l’agrafeuse puis scotch pour obtenir mes morceaux d'isolant adaptés à la toile de tente du toit. Je déconseille d'utiliser de l'isolant avec des bulles dedans. J'en ai eu de récupération, j'ai trouvé que c'était plus fragile et bien plus volumineux aussi.

J'ai utilisé cet isolant que j'ai eu la chance de toucher à 3,5 euros le m² en négociant car il était non emballé et tout dégueulasse dans un coin.

Cela donne ça :



Là ou je peux peut-être apporter ma pierre à l'édifice c'est sur la fixation de tout ça. Dans un premier temps je passe les morceaux d'isolant entre les vérins pour que ça les bloque un minimum. Pour que ça tienne devant, j'ai utilisé des baguettes de carbone de diamètre 4 mm. Pour plus de solidité du 6 mm existe également, mais ça ne me parait pas utile ici.



et des kits de connecteurs de cerf volant adapté au diamètre des baguettes.



On choisit les éléments qui vont bien (j'ai pris ceux en forme de "J") pour mettre au bout de chaque baguette posé verticalement dans le coin de la tente, quitte à les raboter au cutter, puis on prend les éléments en "T" (les 4 en haut sur la photo ci-dessus) pour y fixer une baguette horizontale que l'on pourra retirer facilement pour le rangement. J'ai également agrandi les trous des "T" en introduisant une clé allen du bon diamètre chauffée au chalumeau.

un zoom sur un des côtés



Le résultat fixé sur la toile de tente.



Une baguette horizontale légèrement plus longue permet de plaquer sans problème l'autre morceaux d'isolant sur l'autre pan de toile. Pour peu que ce dernier soit correctement passé derrière les vérins ça tiens tout seul. J'ai également fixé des aimants néodyme sur l'isolant aux endroit stratégiques avec du métal comme les éléments avec les lanières de fixation, pour renforcer le maintien.

Le morceaux d'isolant au fond est petit et tient tout seul si l'isolant utilisé n'est pas très souple.

Je me suis également fait un isolant pour mettre sur le haillon arrière avec ces aimants. C'est hyper pratique, mieux que des ventouses car ça tient super bien et ça ne laisse pas de trace.

En conclusion avec des éléments de pièces détachées de cerf-volant que l'on trouve dans tous les magasins "A fond la forme" et des aimants néodyme chinois, on arrive à fixer notre isolant de manière assez efficace.

Je n'ai pas encore testé à l'usage, je ne doute pas que question isolation ça tienne la route. J'ai testé avec toutes les vitres occultées en mode dodo et il faisait bien noir dans le camion à midi en plein soleil, c'était pas le noir complet non plus, faut pas déconner. La mise en place et le rangement seront à mon avis un peu fastidieux au quotidien. Sans parler de la place que cela peut prendre plié/enroulé.
Cette page a été vue 131 fois