Dépannage bouton lève-vitre confort

Crédits et remerciement à ext3

La panne



cette farceuse de vitre conducteur descend bien... mais elle remonte quand elle en a envie: une fois oui, 10 fois non ! :furax

J'entends bien claquer le relais quand j'actionne la descente et que la vitre est déjà en bas (moteur bloqué, donc pas de bruit parasite). Mais rien en demandant la montée. :cry

Les 2 gros fils d'alimentation sont bons, sinon la descente ne fonctionnerait pas non plus. Par élimination, le problème vient donc de la commande. :think

Remarques


  • Le contrôle est rapide : pas besoin de déposer l'habillage de portière
  • La méthode s'applique aussi si la vitre ne descend pas :lol:
  • Si la panne est sur le bouton côté passager, ce sera encore plus rapide à dépanner ! :D
  • Il n'y a pas de ressort qui vont vous sauter au visage en ouvrant les boutons ! Tout est sous contrôle :mrgreen:
  • Le T4 de ce tuto est un phase 2 avec commande confort. J'imagine que le maintien des boutons (et donc le mode de dépose) est identique sur les phase 1. Par contre le circuit électrique est très différent... :roll:


Dépose du support


On dégrafe avec douceur la platine qui porte le bouton (et côté conducteur, la commande des rétros).

NB : Chaque connecteur possède un ergot anti-décrochement, qu'il faut appuyer dans le bon sens avant de tirer !
On retire les connecteurs. Le rouge, c'est le droit, comme en audio ! :wink:
Déclipser aussi le connecteur des rétros pour pouvoir enlever totalement la platine côté conducteur.



Échange des boutons


Les connecteurs étant interchangeables, on les permute (Noir<>Rouge) sur les boutons... et on compare les résultats.

A présent la vitre conducteur fonctionne bien, mais c'est celle du passager qui ne remonte plus. CQFD. 8)

Noter qu'on peut aussi permuter le bouton coté passager avec celui du conducteur, si la panne est sur la portière droite.

Dépose de l'interrupteur à bascule


Les interrupteurs sont bien maintenus dans la platine. On doit procéder sans forcer, au risque de casser le plastique !


Sur le côté du bouton on voit 2 ergots : ces 2 boutons étant interchangeables (même connecteurs), on en déduit qu'il y a aussi 2 ergots côté intérieur. C'est par là qu'il faut commencer la dépose, sans quoi ça coince (vécu !) :meaculpa

On glisse une lame mince et large (ici une lame de cutter) de manière à écarter les 2 ergots à la fois. Pour rappel, on ne les voit pas... mais on a le modèle sur l'extérieur.


On bascule légèrement le bouton vers l'extérieur. Si ça force, les ergots ne sont pas escamotés.

On procède de la même façon pour le côté extérieur.


Et voilà ! Retirer le deuxième est plus facile à présent !




Démontage de l'interrupteur


Pour retirer le côté bascule, il faut écarter légèrement le support au point de rotation, un côté après l'autre.


On ne voit pas grand chose car un film d'étanchéité recouvre la partie électronique. Au centre, la led qui fonctionne avec l'éclairage.


Entouré en rouge, on distingue 2 "lames" verticales qui touchent le film : en appuyant dessus, on sent un déclic. Les "pattes" correspondantes à l'intérieur du basculeur sont là pour ça. Ne pas l'oublier au remontage, sinon elles appuieront dans le vide ! :ptdr

La partie qui nous intéresse est du coté opposé. On retourne le bouton et on dégage successivement les 4 ergots, toujours avec une lame fine. Pour empêcher que le 1er ergot se reclipse à chaque fois qu'on s'attaque au 2ème, j'ai glissé l'ongle entre les 2 parties : c'est suffisant. :8):


A présent on peut voir les 2 contacts, mais on ne peut plus les faire fonctionner ! Pas de panique : il y a des pattes à l'intérieur de la partie retirée qui appuient sur les contacts, pour les mettre pile à la distance où la lame est en équilibre instable.


Les contacts sont bien poussiéreux ! La bombe contact étant vide, j'attrape celle de nettoyant pour frein, ça donne le même résultat en principe.

J'ai gratté légèrement la surface avec un petit tournevis pour éliminer les particules qui auraient pu rester collées. Ne pas insister, au risque de retirer la pellicule de métal qui assure l'endurance de contact.


Remontage et tests


On remonte le bouton, en faisant attention au sens : les pattes sur le côté doivent rejoindre les contacts (en rouge).


On le branche sur son connecteur pour tester le bon fonctionnement. C'est OK, il n'y a plus qu'à remettre le basculeur. Là encore, attention au sens (voir plus haut). En cas de doute, comparer avec le deuxième (ne pas ouvrir les 2 à la fois ! :meaculpa ).


Le deuxième bouton subit le même traitement, à titre préventif. Tant qu'on y est... :siffle:

On peut à présent reclipser les boutons sur la platine. Là encore, attention au sens, sans quoi vous ne pourrez plus passer le doigt dans la platine pour remonter la vitre ! :heh-hee:


Voir aussi


Lève-vitre électrique - Diagnostic




















.
Cette page a été vue 387 fois
Note à l'attention des visiteurs,

Le wiki est un travail de compilation d'expériences des membres du forum t4zone.info . Par conséquent nous incitons vivement nos visiteurs à ne pas simplement copier le contenu pour le publier sur d'autres forums ou réseaux sociaux. Proposer un lien, c'est facile et gratifiant pour les auteurs des tutoriels ainsi que pour les personnes qui maintiennent le wiki en ligne.

Le contenu est diffusé dans un esprit de partage et d'entraide. C'est un travail qui est entrepris depuis plusieurs années et les pages sont sujettes à modifications.

L’oeuvre est diffusée avec une licence de paternité et doit être rediffusée sous les mêmes termes en citant sa source.