Feux de jour : installation sur un T4 (nez court)


Crédit et remerciements à dan32380

Souce forum [Tuto] Installation de feux de jour (FDJ) sur un T4 (nez court)

Bonjour,

Je vous propose un tuto d'installation de feux de jour sur T4. Ici, il s'agit d'un nez court mais la procédure est aussi valable sur un nez long (mis à part la dépose de la face avant).

Les feux de jour sont, à mon avis, indispensables à la sécurité afin d'être vus, surtout par temps nuageux ou avec une légère brume, d'autant plus sur un véhicule de couleur foncée (le mien est noir). J'ai donc fait l'acquisition d'un kit sur ebay UK pour £42 ou 49€ avec LEDs Osram. Chaque feux est équipé de 4 LEDs de 6W, lumière blanche.





Préparation au montage.



Il va falloir installer les supports des feux dans la calandre avant. Les supports font 23 mm de haut et l'intervalle entre les lames de la calandre fait 16 mm: impossible d'essayer d'insérer le support sans rien casser, il va falloir découper à la scie sauteuse.


Démontage de la face avant (nez court)




Découpe et installation des supports à l'aide de boulons et écrous de Ø 4.

Le schéma de montage.





Le kit se présente sous la forme d'un boîtier servant de relais d'où partent trois faisceaux :

  • L'alimentation ( + après contact) et mise à la masse.
  • Les câbles d'extinction des feux et/ou de baisse d'intensité (dimmable)
  • Les câbles de connexion aux FDJ.




Sur le premier faisceau, le câble noir se connecte au "-" de la batterie (pas de difficulté). Le câble rouge (protégé par un porte-fusible de 5A) gère l'alimentation en 12 V mais il faut, pour bien faire, que l'alimentation ne se fasse qu'une fois le contact mis et que contacte coupé, les FDJ s'éteignent. Il va donc falloir trouver un +12 V après contact. Il y aurait la possibilité de connecter ce fil à l'alternateur mais personnellement je n'aime pas que des fils supplémentaires se promènent dans le compartiment moteur avec risque d'arrachage ou de détérioration. J'ai donc opté pour un branchement au tableau porte fusible. Le câble rouge était trop court et j'ai donc passé une longueur de câble du compartiment batterie vers l'intérieur de la cabine (voir ci-après).


Le câble d'alimentation et sa protection par fusible 5A.

Sur le second faisceau de ce boîtier, on a deux solutions alternatives. Soit brancher le fil jaune sur le "+" des feux de croisement avec extinction des FDJ à la mis sous tension, soit brancher le câble blanc sur le "+" des feux de croisement avec une baisse d'intensité de 30 % des FDJ à la mise sous tension. J'ai opté pour le fil jaune qui éteint les FDJ (j'ai déjà un faisceau optimisé codes/phares qui envoie bien). Repérer et marquer le "+" des feux de croisement.

Le troisième faisceau part vers chaque FDJ avec connecteurs mâles.

Passage d'une longueur de câble du compartiment batterie vers le tableau électrique dans la cabine.



Il faut trouver une solution propre et étanche. Il y a sur le panneau arrière des bouchons en plastique souple. Derrière ces bouchons, on trouve une mousse polyuréthane compacte.
A l'aide d'un tournevis fin, j'ai percé cette mousse jusqu'à voir l'extrémité de la lame dans la cabine (gagné ou presque :? ). Le câble électrique est trop souple pour traverser la mousse. Il faut un passe-câble? Pour ce faire, j'ai utilisé l'embout d'une cartouche de silicone.


La longueur de câble passée par le bouchon souple.

J'ai ensuite soudé le câble rouge du boîtier sur le fil passé en cabine et isolé la jonction avec de la gaine thermorétractable. Reste à trouver un "+" après contact qui soit accessible et sans chercher trop longtemps. Michoko (:merci à lui :respect ) avait mentionné des "+" après contact sur l'unité de dérivation au-dessus des porte-relais (section KL 15A - étiquette vert pomme).

C'est le moment de débrancher le "-" de la batterie.

Finalisation des branchements.



Il faut relier le "+" des feux de croisement au câble jaune (dans mon cas) ou blanc des FDJ. Plusieurs solutions :

  • Domino (je n'aime pas, d'autant plus que les câbles n'ont pas la même section et donc risque de mauvais contact ou de décrochage.
  • Raccord auto-dénudant , pas recommandé quand les fils n'ont pas la même section pour les mêmes raisons.
  • Connexion en "Y"; ça tombe bien, j'en ai une. Sectionnement du câble "+" des feux de croisement, une cosse femelle, deux cosses mâles et le tour est joué. C'est solide, propre et isolé.


Reste à brancher le câble dans la cabine à l'unité de dérivation. Ce n'est pas évident mais à l'aide d'une torche on s'aperçoit qu'il y a une lamelle vers le milieu de chaque emplacement.
Sertir une cosse (non isolée, sinon elle ne passera pas :nonon: ) et l'enficher sur la lamelle. Et voilà, un "+" après contact.




L'ensemble des connexions :
1 - le boîtier relais.
2 - mise à la masse.
3 - "+" après contact et son fusible.
4 - connexion au "+" des feux de croisement.
5 - câbles de connexion aux optiques FDJ.





Remontage face avant.



On clipse les optiques dans les supports sur la calandre, on remonte la calandre en branchant les prises des optiques sur le faisceau sans oublier de rebrancher la batterie et voilà :CramerJ !



PS : Mon compartiment de batterie ressemble à une usine mais il y a aussi tout le câblage du faisceau de mise à niveau des phares :wink:
:hang:
Cette page a été vue 114 fois
Note à l'attention des visiteurs,

Le wiki est un travail de compilation d'expériences des membres du forum t4zone.info . Par conséquent nous incitons vivement nos visiteurs à ne pas simplement copier le contenu pour le publier sur d'autres forums ou réseaux sociaux. Proposer un lien, c'est facile et gratifiant pour les auteurs des tutoriels ainsi que pour les personnes qui maintiennent le wiki en ligne.

Le contenu est diffusé dans un esprit de partage et d'entraide. C'est un travail qui est entrepris depuis plusieurs années et les pages sont sujettes à modifications.

L’oeuvre est diffusée avec une licence de paternité et doit être rediffusée sous les mêmes termes en citant sa source.