OBD - Fabriquer une interface ISO

Cet article a été discuté et son contenu ne paraît pas correct. Vous pouvez éventuellement consulter les discussions à ce propos et peut-être y apporter vos connaissances.
Vous trouverez ici toute la démarche et les fichiers nécessaires pour réaliser vous même votre interface de diagnostic.

La fabrication d'une interface à l'aide de ces infos, est à la portée de n'importe qui, à condition d'avoir été assidu aux cours de technologie et de physique du collège.

Celle que je vous propose de réaliser, c'est la phase 1 élaborée par Jeff NOXON, elle est très simple car elle comporte peu de composants. Elle fonctionne très bien, mais elle n'a pas de voyants.

Elle se branche sur un port série de PC. Pas de panique, si votre PC n'en est pas équipé (c'est le cas de la plupart des portables de dernière génération) vous pouvez utiliser un émulateur de port COM (c'est le câble bleu sur la photo du bas). Par contre vous devez vous assurer que cet adaptateur gère bien les signaux : RXD, TXD, DTR, GND, RTS sous peine de non fonctionnement (celle-ci par exemple chez LDLC)

Le circuit imprimé :



Le typon (plan du circuit sur papier ) est nécessaire pour faire graver le circuit sur une plaque cuivrée. Imprimez sur un calque ou sur transparent à l'imprimante laser de préférence, pour éviter les trous dans les pistes pouvant créer des défauts. Une fois votre typon imprimé sur calque ou transparent, allez chez un marchand d'électronique et demandez lui de vous le graver, ça coute environ 5 EUR. Il est aussi possible de trouver sur le web des gens capables de vous faire cela: vous leur envoyez le typon par mail et vous recevez votre circuit par courrier.

Voici le typon (cliquez ici pour le télécharger (6 KB)):
ph1_typon.zip = Lien mort



L'implantation des composants :



Comptez environ 5 à 6 EUR de composants cliquez ici pour télécharger la liste(32 KB)).
ph1_liste.zip = Lien mort

Percer toutes les pastilles pour y implanter les composants selon le plan suivant (cliquez ici pour le télécharger (9 KB)):
ph1_implantation.zip= Lien mort





Attention, certains composants sont polarisés, alors méfiez vous du sens pour les diodes, les condos. Les 3 optocoupleurs ont aussi un sens, méfiez vous ! Soudez les composants au fur et à mesure que vous les implantez, prenez votre temps pour faire de belles soudures car la plupart des défauts viennent d'une soudure défaillante.

La prise OBD2 :



L'idéal est d'en acheter une toute faite, on en trouve sur ebay à 2 ou 3 EUR en tapant : "obd2 stecker"

On peut aussi la faire soi-même.



Raccordez le connecteur OBD au circuit en veillant à la correspondance suivante sur ce schéma (36 KB):

ph1_schema.zip = Lien mort

{| align="center" border="1"
! Connecteur OBD !! Port série
|-
| align="center" |5
| align="center" |pin 1
|-
| align="center" |7
| align="center" |pin 4
|-
| align="center" |15
| align="center" |pin 8
|-
| align="center" |16
| align="center" |pin 9
|}

Une fois terminé ça donne ceci:







L'interface "Phase 3" :



La démarche de fabrication reste la même, l'interface "Phase 3" possède en plus des voyants (ligne K, ligne L, témoins de mise sous tension)

Téléchargez ici le typon, le schéma du circuit et l'implantation des composants[/url] (305 KB) pour la réalisation d'une interphase phase 3.

OBD_ph3.zip = Lien mort


Liens morts - Source externe



Il est probable que la source originale des archives manquantes soit liée au contenu de cette page : https://jeff.noxon.cc/2013/05/18/opendiag-obd-ii-schematics-pcb-layout/
Cette page a été vue 277 fois