VAGCOM

Catégorie - VAGCOM


Vous avez sans doute entendu parler d'interface OBD, de VAG-COM, de VCDS ? :zyeuxkipic:

Ou encore, vous êtes arrivés sur cette page tout dépité après qu'un hurluberlu ait répondu curieusement à votre demande d'aide sur le forum, par cette formule mystérieuse : "que dit VAGCOM "? :gne?

Pas de panique, T4zone va tout vous expliquer ! :hang:

OBD c'est quoi ?


OBD désigne la prise diagnostic embarquée (On Board Diagnostic apparue dans les années 1980 et rendue obligatoire aux USA, puis en Europe... sur les véhicules essence, puis diesel.

Cette évolution fait suite à la généralisation de l'électronique numérique dans les véhicules : injection, ABS, anti-démarrage, navigation, etc. De nombreux réglages ou dépannages qui se faisaient autrefois au doigt mouillé dans l'huile :joke , se règlent désormais de façon logicielle.

Tous les calculateurs peuvent être reliés en réseau, permettant à l'ABS où la la BVA de demander une baisse du régime moteur par exemple.

OBD1


Noter que le terme OBD1 n'est quasiment jamais employé : en effet il ne recouvre pas une norme spécifique !

Au départ, les constructeurs étaient libres d'utiliser leur propre format de prise, ainsi que le protocole de communication de leur choix. Chacun a donc développé sa prise et sa "valise" maison, réservée au réseau... et vendue à un tarif indécent. C'était la cacophonie pour les dépanneurs multimarques ! :zyeuxkipic:

Sur le plan matériel, un format standard OBD pour la prise diagnostic - ressemblant à celui de la Peritel (équipant les TV) a d'abord été adopté vers le milieu des années 1990.

Pour ce qui est du logiciel, chaque constructeur restait cependant encore libre du choix du protocole réseau (K, VAN, CAN, etc).

La présence d'une prise au standard OBD sur un véhicule ancien ne signifie donc pas forcément qu'on peut l'interroger avec un boîtier de dépannage récent ! :|

Pour sa première génération de T4 (1990-1999), VW a eu recours au protocole K-line (KKL 409.1). Utilisé essentiellement par les constructeurs allemands, il ne demande qu'un seul fil (souvent de couleur bleu-noir), mais a pour principal défaut d'être limité en débit.

OBD2


L'ensemble des constructeurs est finalement tombé d'accord pour adopter un standard unique, dénommé logiquement... OBD2. Il s'appuie sur un réseau de bord CAN (1 paire de fils), plus rapide et moins sujet aux parasites. Au coeur de ce réseau, on trouve une puce communicante (ou "passerelle") référencée ELM327.

Les 2 fils du réseau sont généralement de couleur orangée. (ex : orange-blanc et orange-noir).

L'OBD2 est devenu obligatoire depuis 2001 pour les voitures particulières essence, et 2004 pour les diesels. Les utilitaires ont bénéficié d'un délai supplémentaire de mise aux normes.

Tous les véhicules équipés du réseau CAN peuvent désormais renvoyer des codes défauts, qui seront lisibles avec un unique boîtier OBD2 multimarques.

Les plus simples communiquent en Bluetooth avec un simple téléphone.on en trouve à partir de 5€ sur le net.

Noter que pour effacer les défauts affichés, il faut parfois payer une licence supplémentaire. Bien lire la description du produit avant de commander ! :wink:

En revanche certaines fonctions spécifiques au constructeur (ex : distribution, allumage des feux de jour, verrouillage en roulant...) peuvent rester inaccessibles. :roll:

Bascule OBD1 / OBD2


VW n'a pas attendu les dates butoir officielles pour se mettre en conformité : les T4 sont passés au réseau CAN (donc OBD2) courant 1999. Ils peuvent donc bénéficier des avantages de l'OBD2.

Toutefois, pour des raisons évidente de compatibilité, ces T4 continuent à dialoguer avec la "valise" en protocole K-line (donc OBD1).

Les T5 en revanche, sont 100% compatibles OBD2. :8)

Voyant de défaut


La norme OBD2 a rendu obligatoire la présence au tableau de bord d'un témoin de défaut "pollution"... qui implique au passage une contre-visite au contrôle technique. Ce voyant représente souvent un transistor, symbole ressemblant à la lettre "K".

Sur les T4 TDI, apparus avant cette norme, un tel voyant de défaut est absent : le calculateur moteur fait clignoter à la place... le voyant de préchauffage.

Voyant de préchauffage clignotant : calculateur pas content ! :lol:

Curieusement toutefois, que ce n'est pas parce que le voyant ne clignote pas qu'il y a pas de problème. Seule une lecture des défauts avec VCDS pourra le confirmer.
:wink:

Pour plus de details voir TDI manque de puissance : défauts possibles

Voilà pour l'historique. :hang:

VAG-COM c'est quoi ?


VAG-COM, c'est le protocole de diagnostic moteur (OBD1 + OBD2) utilisé par les concessions VAG ( VW, Audi, Skoda, Seat).

VCDS c'est quoi ?


VCDS est un logiciel, associé à
une interface spécifique, les deux étant développés par la société Rosstech.

C'est en fait le clone de ce que l'on appelle communément la "valise VW" (VAG-1551), qui devient ainsi utilisable sur son ordinateur personnel (portable de préférence).

A quoi ça sert ?


Ça sert à diagnostiquer les pannes électriques ou électroniques (débitmètre par exemple)

Ça sert à activer ou désactiver certaines fonctions de confort (fermeture des vitres avec la centralisation, verrouillage des portes au delà d'une certaine vitesse, activation du régulateur de vitesse...), notez que ces fonctions de confort n'existent que sur certains modèles et suivant les années de fabrication.

Ça sert à faire certains réglages qui se faisaient autrefois avec un simple tournevis (réglage de l'avance, du ralenti, de la richesse...)

Ça sert à réinitialiser (en allant dans le menu instrument (17), adaptation (10), canal 02 et en mettant un 0 à la place du 1) mais aussi à configurer l'indicateur d'entretien (standard tous les 15.000 km ou "long life" tous les 30.000 km)

En clair, avec ce matériel, des compétences en mécanique et une bonne caisse à outil, vous ne serez obligé d'aller chez votre concessionnaire préféré, que pour lui acheter des pièces d'origine.

De quel matériel a-t-on besoin pour faire fonctionner VAG-COM sur son portable ?


Il vous faut :

un PC portable sous Windows avec un port USB.

Pour utiliser VCDS avec un ordinateur Mac ou Linux, il faut d'abord disposer d'un émulateur Windows (XP ou supérieur)
une interface en vente chez Ross-tech ou vagcom. La clef logicielle est incluse dans l'interface "dongle" donc l'un ne va pas sans l'autre.

le logiciel VCDS fourni avec l'interface lors de l'achat. La mise à jour est automatique et sans limite de temps.

Pour une utilisation individuelle, la licence (pour 3 véhicules) et le câble fourni, reviennent à 300 € environ, hors promotions.

Cela peut sembler cher, mais quand on voit le prix d'une vidange simple chez VW avec remise à zéro du témoin d'entretien, l'amortissement est vite calculé…

Il existe une foule d'interfaces "clones" généralement chinoises (sans la licence RossTech !) proposés à moins de 20 € sur le net.

Certains modèles sont légaux, car ils se contentent de respecter le standard K-line, adopté par VW avant la généralisation de l'OBD2. Elles permettent d'utiliser une version de démonstration de VCDS, aux capacités limitées.

D'autres sont clairement des contrefaçons : elles fonctionnent exclusivement avec une version de VCDS, fournie sur CD. Ça peut marcher, mais... le logiciel recherche systématiquement les mises à jour s'il est connecté à internet : s'il détecte une fois mis à jour que le câble est une contrefaçon... il le désactive à jamais. :mrgreen:

En cas de doute, si le câble porte la mention...

  • KKL 409.1 : il respecte le protocole K-line... mais peut n'utiliser que la version de démonstration ("Lite") de VAGCOM : dans ce cas l'utilisation est légale, mais les fonctions bridées : par exemple on peut lire les codes de défaut, mais pas les effacer... Bien lire la description du produit !
  • ELM327, OBD2, OBDII : il obéit au protocole OBD2, obligatoire seulement à partir de 2001 (essence) ou 2004 (diesel). L'OBD2 est donc trop récent pour la grande majorité des T4. De plus il ne permet pas certaines opérations indispensables, comme le calage graphique de la distribution. A éviter !
  • d'un numéro de version (ex: 12.12, 17.1...) : seule cette version du logiciel (fournie sur CD ou via un lien de téléchargement), fonctionne avec ce câble. Toute autre version est à proscrire...

    Noter que la mise à jour chez VCDS concerne principalement l'arrivée régulière de nouveaux modèles chez VAG : tous les T4 sont couverts à partir de la version 3.11 (sortie en 2003)... et bien sûr par l'ensemble des versions ultérieures !



Voir aussi


VAGCOM : installer et configurer VCDS sur son ordinateur
VAGCOM : comment utiliser VCDS
Liste des codes d'erreur VAG
TDI manque de puissance : défauts possibles et questions
Débitmètre: - Vérification et réparation
Injection - Réglage de l'avance sur TDi
Avance injection par un nul pour les nuls
Activation d'un régulateur de vitesse
Boite automatique : vidange
Diagnostic et réparation BVA
VAGCOM : lire le kilométrage du calculateur moteur
Diagnostiquer un turbo avec VCDS


Articles contenus par cette catégorie :  

OBD - Fabriquer une interface ISO
OBD - Fabriquer une prise OBD2
Ordinateur de bord - changer de langue
VAGCOM + VCDS-lite et label AJT
VAGCOM : lire le kilométrage du calculateur moteur
Cette page a été vue 12821 fois
Note à l'attention des visiteurs,

Le wiki est un travail de compilation d'expériences des membres du forum t4zone.info . Par conséquent nous incitons vivement nos visiteurs à ne pas simplement copier le contenu pour le publier sur d'autres forums ou réseaux sociaux. Proposer un lien, c'est facile et gratifiant pour les auteurs des tutoriels ainsi que pour les personnes qui maintiennent le wiki en ligne.

Le contenu est diffusé dans un esprit de partage et d'entraide. C'est un travail qui est entrepris depuis plusieurs années et les pages sont sujettes à modifications.

L’oeuvre est diffusée avec une licence de paternité et doit être rediffusée sous les mêmes termes en citant sa source.