Lève-vitre électrique - dépose et réparation

Crédits et remerciements à : Ext3
Pour accéder au mécanisme, il faut bien sûr déposer le panneau intérieur. VoirGarniture de porte: demontage

L'accès à la vitre est plus facile en retirant le lèche vitre extérieur. On le dégage simplement en tirant vers le haut. Il faut parfois dévisser légèrement le rétroviseur extérieur, qui appuie dessus... :roll:

Dévisser le support de vitre. Bien noter la position pour le remontage. Moi, je n'y avais pas pensé…



Attention, la vitre va tomber une fois les vis retirées ! La retenir et la basculer vers l'avant pour la retirer (par le haut).

Attention à ne pas rayer la peinture avec le profilé inférieur.


On dévisse (clé de 10):

- les boulons qui retiennent le rail vertical qui soutient le mécanisme,

- Les écrous qui retiennent le moteur.

L'ensemble se retire par un des trous de la portière. Je ne sais plus lequel, mais on n'a pas trop le choix.

Penser aussi à déclipser le connecteur (lui "pincer les oreilles" voir ci-dessous), sinon ça viendra moins bien...



Pour savoir d'où vient le problème, on reconnecte interrupteur et connecteur moteur, et on fait tourner... ou pas ! :mrgreen:

Sur le mien, ça bloquait, donc j'ai séparé le motoréducteur du "treuil", voir plus bas.



Et là, le moteur tournait sans difficulté. Le problème venait donc du mécanisme à câble...

Pour accéder aux balais, dévisser d'abord le couvercle (clé torx de 20?) et le retirer. Les aimants ont tendance à coller au rotor. Pour éviter de trop les rayer, tirer le plus droit possible dans l'axe.



NB : Noter la position de ce couvercle, au risque de voir le moteur tourner à l'envers au remontage ! :shock:

Si les ressorts de balais n'ont pas déjà sauté au démontage, on peut déclipser les petits caches en plastique blanc pour les retirer, et accéder aux balais.

Les miens étaient encore en bon état. S'il sont très usés, voir avec un électricien auto ou un site spécialisé, par exemple ici.
On peut trouver des pièces compatibles en notant la section du balai. Ce n'est pas très cher en général.

Dernier conseil concernant les balais : ne jamais les lubrifier ! D'une part le graphite est lui-même lubrifiant, d'autre part la limaille s'agglutine en boulettes au lieu d'être projetée dans le carter. Résultat : les balais et le collecteur, très tendres sont rapidement HS !

Au pire, ça se taille facilement à la lime : on peut prendre une paire de balais de rechange légèrement plus grands... Par exemple, ceux fournis en double avec les appareils de chez Lidl^^



La poussière de graphite se colle un peu partout et peut créer des amorçages ou des grippages... Un coup de chiffon sera le bienvenu…

D’ailleurs, avant de tout démonter, essayez donc de donner un petit coup de marteau sur le corps du moteur : ça suffit parfois pour dégager la poussière !

...Dépannage provisoire bien sûr, car le blocage réapparaîtra tôt ou tard !



C'est tentant de retirer complètement le rotor pour le nettoyer. Il s'enlève en tirant dessus, mais... il est difficile à remettre ! J'ai du me résoudre à ouvrir le boîtier au remontage.



Avec le recul, on doit pouvoir nettoyer le collecteur au coton tige ou au nettoyant pour freins, c'est suffisant et plus facile pour remonter…

[img]/upload/mw_images/TUTO_VITRE_ELECTRIQUE_9.jpg[/img[/img]

Si on sépare le moteur du mécanisme, l'enrouleur de câble, tendu comme un string, est apparent. Il ne demande qu'à sauter de son logement !

Conseil : une fis les vis retirées, placer l'ensemble de manière à ce que le "treuil" repose au sol comme sur la photo. Ainsi on peut retirer le bloc moteur sans que les câbles se fassent la malle !



Bien sûr dans mon cas tout a sauté. Et curieusement , je n'avais plus l'idée de faire des photos !

Ici, démontage obligé pour remettre la vis sans fin du rotor en place (la partie en acier à gauche, dans le boitier circulaire). Mais ça se fait bien, rien ne saute !

Le plus drôle, c’est que je n’avais pas besoin de démonter tout ça : avec un peu d’attention, on voit bien que le coulisseau n’est pas dans son état normal...



Et voilà : il suffisait de redresser le côté à l’équerre pour que tout rentre dans l’ordre !



Avant de remettre la vitre, c'est le moment ou jamais de pulvériser un coup de silicone en bombe dans les glissières !

Pour le remontage, pas de problème particulier, sauf pour le positionnement de la vitre qui peut demander plusieurs essais pour bien coulisser... Sauf si vous avez suivi mon conseil de repérer cette position avant !

Pour ma part, j'ai obtenu le meilleur résultat en plaquant la vitre sur la glissière arrière.



Voilà, rien d'insurmontable finalement !
Cette page a été vue 274 fois